La Thérapie Comportementale Dialectique (TCD)

La Thérapie Comportementale Dialectique (TCD), développée par le professeur Marsha Linehan de l’Université de Washington, est issue du courant de la psychothérapie cognitivo-comportementale de 3ème vague (Voir la vidéo de Christophe André pour une description précise des thérapies cognitivo-comportementales de « 3ème vague »).

La TCD s’adresse initialement aux personnes qui présentent un trouble de personnalité état-limite (Borderline). Ces personnes souffrent d’un trouble de la régulation émotionnelle, caractérisé par une sensibilité émotionnelle exacerbée couplée à une incapacité à réguler les émotions. Elles sont régulièrement submergées par des états émotionnels intenses qui conduisent à une instabilité au niveau des comportements, des pensées, des relations et de l’image de soi. Les tentatives de réguler l’émotion sont souvent désespérées, impulsives et dommageables, à la fois pour les personnes et pour leur entourage (crises de colère, auto-mutilation, tentative de suicide, consommation d’alcool,…).

La méthode thérapeutique s’appuie sur une « dialectique » acceptation-changement. Cette philosophie, propre au modèle, va conduire le patient, d’une part à développer les capacités d’acceptation de son vécu tel qu’il est dans le moment présent (acceptation) et, d’autre part, à s’engager dans des comportements qui visent à transformer ce vécu et améliorer sa situation (changement). Ces dernières années la TCD a élargi son champ d’action. Elle propose des programmes spécifiques pour d’autres types de troubles que la personnalité borderline. Des études récentes ont montré que ce type d’approche peut convenir à la plupart des personnes présentant des troubles de la régulation émotionnelle.

Raphaël Gazon et David Maréchal, psychologues au Centre PEPS-E, animent des groupes de Thérapie Comportementale Dialectique pour les personnes présentant un Trouble de la Personnalité Borderline. Ces groupes entrent dans le cadre d’un projet thérapeutique appelé « Mosaïque ».